SALY, République du Sénégal du 27 juin au 1er juillet 2017

Les Organisations de la Société civile en formation modulaire Bridge sur l’administration et l’observation électorales

 

Le Collectif des Organisations de la Société civile du Sénégal, conformément à sa mission, s’est engagé aux côtés des nombreux acteurs politiques et administratifs du Sénégal dans la dynamique de l’organisation des élections législatives prévues pour se tenir le 30 juillet 2017. Ces élections, comme nous le savons tous, doivent consolider les acquis démocratiques du Sénégal et sont cruciales pour le renforcement de la paix et la cohésion nationale dans une région troublée par l’insécurité grandissante du fait des incursions djihadistes qui sévissent ici et là, à travers le monde.

Tel est le cadre dans lequel le COSCE, en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a entrepris l’organisation d’un atelier modulaire qui s’est tenu du 27 juin au 1er juillet 2017 à l’Hôtel Filaos Saly de Mbour en République du Sénégal.

L’objectif majeur de cette session de formation est de renforcer l’expertise des participants dans l’administration électorale et l’Observation électorale et ainsi dynamiser les actions des Organisations de la société civile dans le suivi par tous les acteurs, des cadres juridiques et institutionnels régissant les élections au Sénégal.

Concrètement, des thématiques très pointues ont été abordées : entre autres, les principes directeurs pour la gestion électorale, les messages clés et les objectifs pédagogiques de l’Administration électorale et de l’observation électorale, les types d’infractions électorales et de contentieux induits par les rapports d’observation électorale, les principes de gestion de l’observation électorale par l’OGE, la prise en compte du genre dans les missions d’observation électorale ainsi que la place de l’observation locale dans le processus électoral.

Présidé par le Collectif des Organisations de la Société Civile pour les Elections, l’atelier a connu la participation de neuf membres de la coordination nationale, des points focaux du Collectif provenant des 14 régions du Sénégal, soit un total de 27 participants.

Au regard de l’importance de cet atelier, le Collectif a mobilisé quatre experts facilitateurs Bridge à savoir : 

  • M. Pathè DIENG, facilitateur accréditeur de la République de Guinée
  • M. Valdiodio NDIAYE, facilitateur d’atelier, Sénégal
  • M. Macoumba COUME, facilitateur semi-accrédité, Sénégal
  • Mme Karine Kakassi, facilitateur semi-accrédité, experte de l’Union africaine.
  •  

L’occasion a été ainsi donnée à M. Macoumba COUME, et Mme Karine Kakassi de remplir avec succès leurs travaux de terrain en tant que facilitateurs semi-accrédités et de recevoir leurs certificats d’accréditation complète comme facilitateurs d’atelier Bridge.

A l’unanimité, les participants ont apprécié la formation et l’originalité de la méthodologie utilisée par le curriculum BRIDGE pour le renforcement des capacités des acteurs du processus électoral.

Les échanges ont également permis aux acteurs de la société civile de prendre conscience de leurs rôles, droits et responsabilités dans les différentes étapes du processus électoral notamment dans l’observation des prochaines élections législatives au Sénégal.

Enfin, chacun des 27 participants est reparti heureux d’avoir renforcé ses capacités avec un certificat de participation attestant sa maîtrise des questions électorales conformément aux exigences du BRIDGE et des modules de l’atelier.

 

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Stroke
  • Quote
  • Ordered List Unordered List
  • Add image
  • Add URL
  • Add Code
  • Youtube Google
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink:
 
   
 
TOP