BRIDGE Administration et Observation Electorale en République de Guinée

La mise en œuvre du processus électoral en République de Guinée est le plus souvent marquée par un climat de divergence d’opinions entre les acteurs impliqués dans le processus électoral.

En effet, les préparatifs des élections législatives prévues pour se tenir courant l’année 2020 sont quelque peu paralysés par l’absence de consensus entre les acteurs notamment sur trois points majeurs :

  1. La capacité de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) à doter le pays d’un fichier électoral fiable et consensuel ;
  2. La satisfaction des conditions posées par l’opposition relatives à la mise en place des conseils de quartiers, districts et régionaux avant ces élections et au développement par la CENI de stratégies favorisant une transparence de toutes les étapes du processus électoral.

Les conséquences de ces insuffisances se manifestent par une détérioration constante du climat social, un manque de confiance entre les acteurs à tous les niveaux, une méconnaissance des lois par la population.

Au regard de cette situation qui affecte la réputation des acteurs sociaux, huit (8) Organisations de la Société Civile guinéenne ont pris conscience et ont décidé d’unir leurs efforts pour la promotion de la gouvernance démocratique à travers la mise en place d’une plateforme pour l’observation des élections et la bonne gouvernance en Guinée dénommée CoCEG (Coalition Citoyenne pour les Elections et la Gouvernance).

Pour jouer pleinement son rôle de veille, la CoCEG a sollicité l’appui technique du National Democratic Institue (NDI) à travers le soutien financier de l’USAID pour l’organisation d’un atelier modulaire Bridge en Administration et Observation électorales à Coyah dans la région de Kindia du 27 au 31 janvier 2020.

Dix-neuf (19) participants tous membres de cette coalition et du staff NDI ont pris part à cet atelier. La facilitation a été assurées par deux facilitateurs d’ateliers, un facilitateur semi-accrédité sous le lead d’un facilitateur accréditeur.

Au terme de cinq (05) jours de travaux, tous les participants ayant satisfait aux conditions exigées par le curriculum BRIDGE ont bénéficié des certificats de participation et le facilitateur semi-accrédité a été promis au rang de facilitateur d’atelier.

Registration

Forgotten Password?