Avec BRIDGE, les femmes togolaises s’engagent pour une élection présidentielle inclusive et apaisée en 2015

TD 0866

 

La capitale togolaise Lomé a accueilli, du 8 au 10 avril 2015, un atelier de formation BRIDGE destiné aux Femmes Leaders de la République Togolaise autour du module « Genre et élections ». Organisé en partenariat avec le Ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, cet atelier s’inscrit dans le cadre de l’appui régional de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) aux Etats membres organisant des élections en 2015. Le Togo figure en effet parmi les cinq Etats membres identifié pour un appui spécifique lié à la participation des femmes aux processus électoraux en 2015.

Facilité par M. Theophilus Dowetin (Facilitateur expert, Ghana) et Mme Ornella Moderan (Facilitatrice d’atelier, Togo), cet atelier de trois jours a réuni près de 50 participantes issues de la chefferie traditionnelle, des partis politiques, de la société civile, des syndicats, des institutions nationales, et d’autres segments de la société. Il a été réalisé avec l’appui financier de la Coopération danoise (DANIDA) et grâce au soutien de la Commission de la CEDEAO.

L’objectif général de la formation était de renforcer la participation des femmes pour une élection présidentielle inclusive et apaisée au Togo en avril 2015. Pour ce faire, l’agenda de l’atelier a été élaboré de manière à prendre en charge l’ensemble des objectifs spécifiques prédéfinis :

          Le 1er jour d’atelier s’est ainsi concentré sur la compréhension du cycle électoral et l’importance de la participation féminine ;

          Le 2ème jour d’atelier a traité de la thématique “femmes, éducation électorale et médias” ainsi que de l’observation électorale (avec l’appui de la mission d’observation électorale de la CEDEAO) et l’expérience des situation rooms tenues par des organisations féminines dans la sous-région ouest-africaine, notamment avec l’appui de l’UNOWA ;

          Enfin le 3ème jour a abordé la sécurité électorale et le rôle des femmes dans la prévention et le règlement pacifique des conflits électoraux.

Un exercice de visionnage stratégique a également été réalisé le 3ème jour, pour replacer les efforts de promotion d’équité genre dans le cadre d’un projet de société à long terme. Cet exercice a mené à l’adoption par les participantes d’engagements collectifs, concrets et réalisables, visant à améliorer la participation des femmes dans les processus politiques au Togo, non seulement à l’horizon de la présidentielle 2015 mais aussi au-delà sur le long terme. L’une des principales recommandations tient à la mise en place d’une plateforme de veille des femmes et des jeunes pour des élections apaisées et sans violence au Togo, suivant l’exemple des women situation rooms déjà mises en œuvre dans plusieurs autres pays de la région.

L’atelier a été marqué par des moments forts de motivation, tels que l’hymne à la détermination entonné par les participantes en ces termes : « Les obstacles sont nombreux, mais nous osmmes combattives. Enjambons les barrières, surmontons les obstacles. Main dans la main, Togolaise, viens ! Bâtissons la Cité ! ».

Registration

Forgotten Password?